LA FRAPPE DE MONNAIE AU MOYEN-AGE

A l'époque médiévale qui nous passionne, la frappe des monnaies s'effectue, depuis deux millénaires, par le système dit "au marteau". La fabrication se réalise en deux phases : la première consiste en la réalisation de "coins"(avers et revers de la monnaie) gravés en creux des types de pièces à exécuter, et des "flans" (disques de métal aux poids et diamètre de la monnaie). La seconde opération est donc la frappe : le monnayeur place un flan entre les deux coins gravés qu'il compresse par un coup de marteau porté sur le coin supérieur.

p9180070.jpg

C'est simple et efficace, mais lent. Il arrive parfois qu'un flan glisse lors de la frappe, la gravure est donc tronquée. Néanmoins la pièce de monnaie est réputée de bon aloi si le poids du métal est correct. Ce système sera abandonné en France à partir de 1646, la frappe sera alors réalisée au moyen d'une technique plus élaborée dite "au balancier à vis" découvert en 1550.

Après le troc, la monnaie : quelques jalons de son histoire européenne jusqu'au XIVe siècle

- VIIIème siècle avant J.C : apparition dans la bassin méditerranéen de monnaies métalliques d'apparence conventionnelle.

- VIème siècle avant J.C : création des premiers ateliers de frappe dans le bassin méditerranéen.

- Vème siècle avant J.C : la monnaie entre dans les moeurs (exemple, émission, en Perse, de la célèbre monnaie d'or de Darius Ier).

- IVème siècle avant J.C : émission par les gaulois de "rouelles", considérées comme du pré-monnayage. Les gaulois, comme les celtes d'Europe centrale, sont en contact avec les monnaies étrangères. Ils abandonnent les rouelles et émettent des pièces conventionnelles inspirées des monnayages romains et grecs. L'empire romain, initiateur d'un système monétaire d'état, disparaît avec lui en 476 après J.C.

- S'ensuit une anarchie monétaire en Europe.

- VIème - VIIème siècles : les royaumes francs, burgondes, wisigoths, s'inspirent du numéraire romain, surtout d'Orient ; le "sou d'or".

- L'anarchie monétaire en Europe est à son apogée.

- VIIIème siècle, Pépin le bref (752-768), suite à une pénurie d'or, supprime les pièces d'or.

- Charlemagne (768-814) centralise la fabrication de la monnaie et crée la livre française.

- Xème siècle : renforcement des privilèges d'émission de monnaie de l'Eglise et des féodaux.

- Guillaume le conquérant, après Hastings (1066) exporte cette livre française qui deviendra la livre (sterling) anglaise.

- XIème siècle : retour de l'anarchie monétaire due aux frappes incontrôlées des ecclésiastiques et des féodaux.

- XIIIème et XIVème siècles : de Philippe Auguste à Charles IV le Bel, unification des types monétaires. Retour au bimétallisme or et argent.

- XIVème siècle : affaiblissement de la monnaie française, conséquence des guerres avec la Flandre et l'Angleterre, début de la guerre de cent ans.

frappe-20monnaie.jpg

 Les vicissitudes des monnaies en France et en Europe persisteront au cours des siècles suivants jusqu'à nos jours (et ce n'est pas fini !)

Jehan le monnoyeur

Jan de Penningmeester

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site